L’installation par défaut de Windows 8.1, ou comment légalement autoriser les USA à nous espionner

windows-8.1



A un moment donné, dans l’installation de Windows 8.1, on arrive devant cet écran :

Un bouton tout joli nous invite à utiliser la « configuration rapide » mais il s’agit en fait d’un piège pour donner le pouvoir légal à Microsoft de récolter des quantités phénoménales de données personnelles sur votre ordinateur. Vous allez voir, c’est la fête du slip !

Premièrement, il faut savoir que toutes les données envoyées par Microsoft sont à la disposition de la NSA :

Big Cazeneuve est maintenant une réalité

DRM



Et voilà, ce qui devait arriver, arriva... Le dernier rempart avant la surveillance de masse vient de tomber. Telle la garde de nuit sur son mur, nous assistons impuissants à l'invasion des marcheurs blancs boites noires dans nos vies.

Les sages savants viennent tout juste de rendre leur décision lors d'un petit apéro au Conseil Constitutionnel. Chaque français, qu'il soit innocent ou coupable, qu'il ait des choses à protéger (avocat, journaliste, activiste...etc) ou non, verra donc toutes ses données aussi personnelles soit-elles, passer dans la grande moulinette du gouvernement.

Et vraoum, plus de vie privée!

DRM



Le projet de loi relatif au renseignement a été voté le 5 mai à l’Assemblée Nationale à 438 votes contre 86 (dont 42 abstentions), et vise à encadrer les pratiques des services de renseignement dont celles liées à la lutte anti-terroriste.

Ce projet de loi est soutenu par un bon nombre de députés, et prévoit notamment les points suivant :

  • la légalisation de pratiques des services de renseignement qui n’étaient jusque là pas autorisées,
  • la mise en place de « boîtes noires » au sein des fournisseurs d’accès à Internet et de services (hébergeur de données) afin de détecter les comportements suspects et faire de la surveillance ciblée,
  • l’absence de toute autorité judiciaire dans le processus de surveillance et la mise en place d’une commission consultative indépendante,
  • la mise en oeuvre de la surveillance dans un cadre large, incluant entre autres la lutte anti-terroriste mais aussi la défense des intérêts économiques de la France ou encore la lutte contre les violences collectives.

Et en quoi cela pose problème ?

Le Projet de loi sur le Renseignement les boîtes noires : révolte

PLR



Nous sommes le jour d'après, la France est désormais un état sous surveillance. Alors qu'à titre personnel j'attendais un exode de masse vers les frontières, seul Xavier a fait quelque chose. Soit dit en passant je ne comprends pas sa réaction du fait qu'il s'agisse d'un espace public, mais c'est ici une fois de plus que vous voyez la différence entre les actes spontanés et non calculés, les autres, le calcul, le business, puisqu'en fait ici tout n'est qu'une question d'argent. A table ma femme n'a pas entendu parler du projet de loi, je ne suis donc pas rentré dans les explications car cela signifie que cela ne l'intéresse pas, elle aura été plus marquée par les pédophiles, les enfants morts, je la comprends. Comme la majorité des français, comme l'ensemble de l'hémicycle qui était absent pour voter une loi qui ne concerne qu'à peine les quelques dizaines de millions d'internautes en France, la surveillance sur internet n'intéresse pas grand monde.

Page : 1 2 3 4